Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 07:36

 

Je reçois des témoignages de créateurs, comme moi confrontés à la logique implacable de l' "Administration".

Il ne s'agit pas seulement des services de l'Etat, mais, à tous niveaux, des interlocuteurs vers lesquels on est appelé à se tourner lorsque, son projet sous le bras, on fait la "tournée des popotes" pour découvrir, au fil des démarches, des indications de l'un ou l'autre, des bons plans et des plans foireux, cette jungle inextricable.

 

Des exemples, des exemples, allez, pour le fun...

Bon, d'accord.

 

J'ai vu un dossier dont le passage en commission allait être repoussé de 2 mois, parce que la personne qui l'instruisait n'avait pas bien lu un devis de prestation... ni que sur chaque mail figurait un numéro de téléphone portable, Il suffisait de décrocher pour avoir le renseignement !... Simple, comme un coup de fil ?

2 mois, c'est long quand on porte un projet.

"Désolé, on ne peut quand même pas appeler tout le monde"...

 

J'ai vu un créateur, artiste, demandeur d'emploi installé avec le statut d'auto-entrepreneur (tiens, il faudra que je fasse une petite page là-dessus, moi...), ne pas pouvoir être accompagné, parcequ'il n'est pas répertorié comme "artisan"...

"Désolé, vous ne remplissez pas les critères".

 

Quant au projet de remorque qui nous occupe, j'ai sollicité pas mal de "Missions Handicap" au sein de grands groupes et de fondations. Chacun d'entre eux s'en tient, tout naturellement, et ceci n'est en rien une critique, à un certain nombre de "critères" : Objet de l'action, public concerné, accompagnement d'un salarié du groupe, etc...

Là non plus, "je ne remplis pas les critères".

 

Quelle est donc cette société dans laquelle la forme prend le pas sur le fond ?

J'ai voulu jouer la transparence en créant une SARL. On me rétorque que cette entreprise "est à but lucratif".

Heureusement !

Car quelle démarche est la plus saine :

Espérer - un jour ! - gagner de l'argent, qui sera réinvesti, créera des emplois, de façon pérenne,

ou

Créer une association donc le but serait "d'encourager l'émergence d'initiatives liées à la valorisation du savoir-faire local dans le domaine du handicap" bla bla bla bla bla bla....

 

Auquel cas, le même projet serait éligible aux fondations, mécennats, financements diverses...

jusqu'à devoir, en cas de remise en question, abandonner les actions et leurs salariés.

 

Les fonds publics (ou assimilés, s'agissant de fonds dont l'attribution, bien que d'origine privée, est soumise à validation de l'Etat) auraient toujours dû servir à atteindre l'autonomie et la pérennité de l'action, quelle que soit la nature de la structure porteuse.

Question : Combien d'argent confié par l'Etat ou les collectivités locales a ainsi été saupoudré, pour des actions d'un an, de 18 mois, et avec quels résultats à 3 ou 5 ans ?

 

Alors aujourd'hui, excès inverse :

Les restrictions budgétaires mises en place actuellement vont pénaliser tout le monde, les bons comme les mauvais élèves. On tire dans le tas ! Et en fermant les yeux...

 

C'est ainsi que les entreprises qui embauchent des travailleurs handicapés voient les aides réduites depuis le 1er Juillet, sous prétexte que les fonds de l'AGEFIPH, alimentée par les contributions des entreprises taxées diminuent, du fait d'un effort d'embauches de ces entreprises (de plus de 20 salariés).

Ha oui, donc le chômage des travailleurs handicapés diminue, formidable !

Ils vont être contents de l'apprendre !

 

Et les aides incitatives, qui auraient été bien utiles aussi aux petites entreprises, celles qui font l'effort d'embaucher des TH non pas pour éviter une taxe à laquelle elles ne sont pas soumises, mais pour s'adjoindre des compétences en faisant oeuvre citoyenne, sont réduites pour elles aussi...

 

Désolés, vous ne correspondez pas aux critères !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by agilhand.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Olivier 04/09/2010 22:08


bonsoir, excusez moi de poser cette question peut être bête mais; pourquoi ne songez vous pas à faire fabriquer votre remorque par des ESAT? il y en a dans presque chaque corps de métier
(métallerie, chaudronnerie plastique) et en plus ils seraient directement interressés par votre projet? Je suis moniteur principal d'ESAT hors murs dans le Calvados,mon atelier est dans
l'entreprise Renault Trucks.


agilhand.over-blog.com 05/09/2010 08:31

Bonjour. Effectivement notre projet est suivi étroitement par l'Entreprise Adaptée ALTEA de Vierzon, à laquelle seront confiés certains postes. Reste, avant d'engager la fabrication, à boucler le financement du prototype. Merci de votre intérêt et je pense avoir prochainement de bonnes nouvelles à partager. Inscrivez-vous sur la Newsletter ! A bientôt...

Annie VIGIER 08/07/2010 08:08


Très drôle en effet, Chantal. J'ai eu récemment une réponse de "Truc Bidule" dont les termes étaient strictement identiques, comme quoi il y a une logique là-dedans. En fait, ils recyclent leurs
réponses pour les ré-utiliser, celà ne s'appelle donc pas des formules-types, mais du développement durable, pour lesquelles sans doute sont-ils financés ! En tout cas, ce n'est pas de l'"économie
solidaire" !!!
Mais t'inquiète, Chantal, on est les meilleures, et nous les valons bien !!!
Bises et bonnes vacances à toi aussi,
A bientôt avec les "Déglingués"


Chantal 07/07/2010 20:53


Allez une variante...
"Votre projet n'a malheureusement pas été retenu. Vu la valeur de l'ensemble des dossiers présentés, le jury a eu beaucoup de mal à sélectionner x prix. Le prix "MachinChose" reste toutefois un
concours dont le résultat ne modifie en rien la qualité et l'intérêt de votre initiative, dont je vous félicite à nouveau. Je forme des voeux pour la poursuite de votre action et je vous prie
d'agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée"
...reçu ce matin ! Tu vois , t'es pas seule dans la tourmente !
Bonnes vacances !
Chantal


Annie VIGIER 07/07/2010 18:41


ça y est, je suis encore en colère... on va finir par m'appeler l'amer annie, faudrait peut-être que je me calme, non ???


Présentation

  • : Le blog d'HANDI-VAN, une drôle de remorque
  • Le blog d'HANDI-VAN, une drôle de remorque
  • : HANDI-VAN : La remorque adaptée au transport de fauteuils roulants électriques et de scooters pour personnes à mobilité réduite PMR et handicapées.
  • Contact